Choisir un radiateur au gaz

A l’entre saison lorsque la température de la journée est bonne mais que les soirées commencent à être fraîches, il peut être utile d’avoir un radiateur au gaz d’appoint, qui vous évitera d’allumer le chauffage central et de chauffer toute la maison.

Bien qu’en théorie d’appoint, ils peuvent suffire largement, à chauffer de petits logements et être la source principale de chaleur.

Pour les convecteurs à gaz, deux types de gaz sont utilisés le gaz naturel (le gaz de ville en réseau) ou le GPL (gaz de pétrole liquéfié) propane ou butane en bouteille.

Le gaz est une énergie relativement bon marché, et le chauffage au gaz qu’il soit avec une chaudière dans le cadre d’un chauffage central ou avec des radiateurs d’appoint, reste le plus commun et le plus utilisé en France.

Depuis quelques années le gaz a en effet supplanté l’électricité, même dans la construction neuve et les convecteurs électriques sont dorénavant remplacés par les radiateurs au gaz.

Le gaz a un fort potentiel calorifique et il propose une chaleur qui est agréable et non desséchante comme peut l’être le chauffage électrique.

Il présente assez peu d’inconvénients, il faut néanmoins noter qu’il développe une certaine humidité qui peut parfois être incommodante.

Le gaz présente quelques risques et il est normal de prendre quelques précautions et de ne pas laisser les enfants s’en approcher trop.

Divers modèles de radiateurs au gaz sont présents sur le marché, nous vous en présentons ici quelques uns.

Les radiateurs au gaz mobiles

Le radiateur gaz butane ou le radiateur gaz propane, fonctionne avec du gaz liquéfié mis en bouteille.

Ce sont, dans la majorité des cas, des radiateurs mobiles, compacts, avec un compartiment pour ranger la bouteille et une chambre de combustion.

Afin de faciliter leur mobilité ils sont souvent pourvus de poignées sur les cotés ainsi que de roulettes.

Ils peuvent être à infra rouge, à catalyse, radiant ou à infra bleu ou encore des radiateurs au gaz à effet feu de bois.

Le radiateur au gaz à catalyse : contrairement aux autres appareils, ici la combustion se fait sans flamme et à basse température, en fait il n’y a pas réelle combustion mais plutôt une réaction chimique. Cette combustion par catalyse fournit une chaleur rayonnante, douce et agréable, et surtout il n’y a pas de production d’oxyde de carbone.

Le radiateur au gaz à infra rouge ou radiant : ils peut être d’intérieur ou d’extérieur et diffuse une chaleur très enveloppante (voir notre page radiateur gaz radiant pour plus de détails)

Le radiateur au gaz à infra bleu : la beauté et la douceur de la flamme bleue qui danse, le brûleur ici est généralement en inox et est percé de trous. Ce type de radiateur chauffe rapidement et est donc tout à fait recommandé pour l’intérieur.

Le radiateur au gaz à effet feu de bois : ici si bien sûr la finalité est de se chauffer, l’accent est mis sur l’esthétisme, en reproduisant l’effet cheminée. On a donc la pleine impression d’être face à une cheminée avec les flammes qui dansent et la chaleur qui vous chauffe le visage.

Les radiateurs fixes

Il existe deux différents types de radiateurs au gaz fixe. Le radiateur à ventouses et le radiateur raccordé.

Le radiateur raccordé

C’est un convecteur au gaz, le plus souvent connecté au réseau de gaz de ville, il va prendre l’air de la pièce dans laquelle il se trouve pour la combustion et en revanche le rejet des gaz de combustion se fera à l’extérieur.

Ce sont généralement des radiateurs qui sont raccordés à un conduit de cheminée.

Une sécurité s’assure qu’en cas de refoulement dans la cheminée les gaz d’émission et notamment le monoxyde de carbone, ne puisse revenir dans la pièce, et coupera automatiquement tout approvisionnement en gaz.

Le radiateur au gaz à ventouses

Le principe est un peu le même c’est un radiateur fixe, posé contre un mur, mais ici l’air nécessaire pour la combustion sera pris à l’extérieur de la maison et les gaz de combustion seront rejetés également à l’extérieur de la maison, par un système de vannes et tuyaux.

Ce sont des appareils dits à combustion étanche, ici le risque d’intoxication au monoxyde de carbone est totalement nul.

La sécurité

Comme pour tout appareil de chauffage certaines règles de sécurité s‘imposent. Le côté explosif du gaz en fait une énergie dont on se méfie et pour laquelle on aura plus facilement tendance à suivre les recommandations prescrites.

Tout les nouveaux radiateurs à gaz sont pourvus de sécurités qui couperont l’arrivée du gaz si il n’y a pas de flamme.

Pensez, si vous utilisez des bouteilles, à changer le tuyau de raccord. La date de fin de validité est imprimée dessus, et on en trouve dans toues les grandes surfaces pour quelques euros.

N’utilisez pas les radiateurs au gaz propane dans la salle de bain, ou la chambre lors de votre sommeil, dans un abri de jardin, ou tout espace exigu.

Lisez bien le manuel et les instructions données par le fabricant.

Contrôlez de temps à autre les joints et l’état du détendeur.

Si vous en faites un usage intensif en hiver, faites vérifier et nettoyer votre convecteur au gaz avant chaque entrée de saison par un professionnel, ça vous coûtera évidemment quelque argent mais la sécurité n’a pas de prix, et si vous avez une chaudière pour votre chauffage central, ce contrôle pourra être fait en même temps

Un chauffage défectueux peut causer de graves problèmes :

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone peuvent se manifester par de l’essoufflement, des maux de tête, des étourdissements, des nausées et des douleurs thoraciques. Des niveaux élevés de monoxyde de carbone peuvent provoquer une perte de conscience voire l’asphyxie.

Un détecteur de monoxyde de carbone peut s’acheter dans toutes les grandes surfaces de bricolages pour quelques euros, il serait dommage de s’en priver.

Les radiateurs au gaz sont donc un excellent moyen de chauffage, économiques, rapides en chauffe, une chaleur douce et suave, ils sont robustes et vous accompagneront sans problèmes de longues années.

Mots-clés: radiateur gaz de ville, radiateur gaz bas

Leave a Reply